Aller au contenu. | Aller à la navigation

GT Easy-DIM du GDR MACS


Ingénierie d'Entreprise et de Système d'Information Dirigée par les Modèles

Sections
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Members Hervé Panetto Bibliographie Personnelle Meta-modèles et Modèles pour l'intégration et l'interopérabilité des applications d'entreprises de production

Hervé Panetto (2006)

Meta-modèles et Modèles pour l'intégration et l'interopérabilité des applications d'entreprises de production

Miscellaneous publication.

L’intégration des systèmes consiste à assembler les différentes parties d’un système tout en assurant la compatibilité de l’assemblage ainsi que le bon fonctionnement du système complet. Depuis les années quatre-vingt-dix, l’intégration des systèmes d’entreprise a fait l’objet d’une attention croissante ; elle est ainsi devenue un thème de recherche développé dans plusieurs équipes universitaires et industrielles dans le monde autant que a suscité de nombreux travaux au sein des organisations scientifiques internationales, notamment IFAC et IFIP, et de normalisation, particulièrement IEC, ISO et CEN. Dans ce cadre, l’interopérabilité des systèmes est un moyen pour obtenir l’intégration, fondé sur un couplage faible des parties du système, basé sur la capacité des parties à communiquer entre elles pour accéder et faire appel à leurs fonctionnalités.

Plus récemment, au cours de la dernière décennie, une nouvelle approche d’ingénierie logicielle a été élaborée : l’ingénierie dirigée par les modèles. Dans cette nouvelle approche, les modèles occupent une place de premier plan parmi les artefacts d’ingénierie des systèmes. En effet, ils doivent être suffisamment précis afin de pouvoir être interprétés ou transformés par des outils logiciels, tout en étant mis en correspondance avec les démarches d’ingénierie système. Le rôle central des modèles dans le développement des capacités d’interopérabilité participe notablement à cette qualité, car les processus d’ingénierie de l’interopérabilité des applications sont basés sur des flux de modèles.

Ce mémoire d’Habilitation à Diriger des Recherches est centré sur l’étude des modèles en vue de l’interopérabilité des systèmes, et plus particulièrement des systèmes d’entreprises, centrée sur la représentation des produits. Pour contribuer à la fiabilisation des modèles d’entreprise et de leur interrelations pour l’intégration forte des applications, le projet de recherche proposé dans ce mémoire a pour objectif, dans un contexte d’ingénierie système appliqué aux systèmes de systèmes, de définir, d’étendre et de formaliser les processus de modélisation des systèmes d’entreprise en tenant compte des connaissances, généralement non explicites, des acteurs de ces systèmes. Cette preuve de concept relatif à la formalisation de la connaissance des modèles se base sur la définition d’ontologies, ainsi que la mise en correspondance, la transformation et l’échange de modèles, permettant l’intégration des applications d’entreprise et assurant ainsi des flux d’informations cohérents entre tous les acteurs. Ils nécessitent ainsi de rendre explicite la connaissance tacite des modélisateurs (et opérateurs) sur les processus (et donc les modèles) dont ils sont responsables ou auteurs.

Habilitation à Diriger des Recherches de l'Université Henri Poincaré Nancy I